Acceuil  .  Nos Contact   .  English

 

 
 

 

                                         

 

 

 

Histoire du District 9100

 

Le mouvement du Rotary arriva dans la sous région de l’Afrique de l’Ouest pour la première fois au Sénégal, pays francophonie, en 1939. Le Club Doyen, le Rotary Club de Dakar fut donc crée le 10 juillet 1939. Par la suite, le Rotary s’est progressivement étendu sur la Côte d’Ivoire, le Cameroun pour s’introduire dans le premier pays anglophone, le Ghana, en 1958. Le Rotary a été introduit, coup sur coup, au Mali, au Nigeria, en Sierra-Léone, au Libéria, au Niger, puis au Togo, si bien qu’en 1968 douze pays avait épousé le Rotary. La première convention Rotarienne de l’Afrique de l’Ouest a eu lieu à Accra du 21 au 23 Mars 1968. Entre les années Rotariennes 1968-1969 et 1972-1973, le Rotary International a désigné des Coordinateurs chargés de l’administration ou des Conseillers pour surveiller les Clubs naissants dans ces douze pays. En attendant, la convention est devenue un événement annuel, jusqu’à ce que la cinquième Convention Rotarienne de l’Afrique de l’Ouest ait lieu, encore, à Accra du 9 au 12 Mars 1972. En ce fut le moment décisif dans l’histoire du Rotary en Afrique de l’Ouest. Le Président du RI. Ernest G. Breitholts et son épouse ont assisté à cette réunion. Le nombre des Club avait augmenté de douze en 1968 à trente trois en 1972. Le RI avait décidé de créer un District pour les Clubs dans la sous région. LA nouvelle situation exigeait donc la nomination, par scrutin, du premier Gouverneur du District, François Amorin, il a fallut qu’après la nomination du premier Gouverneur du District, celui-ci soit, encore proclamé Gouverneur élu du District à l’occasion de l’Assemblée et Conférence du District. C’est ainsi donc que la toute première Assemblée et Conférence du District 210 a eu lieu au Togo, pays francophone, dans la ville de Lomé en Avril 1973. Pendant cette réunion mémorable, François Amorin a été déclaré le premier Gouverneur élu du District. Dans l’année Rotarienne 1977-1978, le District 210 a été désigné a nouveau le District 910. Entre-temps, d’autres pays sont devenus membres du District ; il s’agit du Tchad, de la Gambie, de la Mauritanie et de la Guinée. Vers le fin de l’année Rotarienne 1981-1982, l’accroissement du Rotary au Nigeria en particulier, était tellement phénoménal que le RI a décidé de créer un autre District pour le Nigeria, ce qui a abouti à la création de quatre Districts pars la suit, à savoir le District 911, le District 912, le District 913 et le District 914. Aux environs de la même période en 1982, trois autres pays le Cameroun, le Tchad et la Mauritanie ont été annexés à d’autres Districts. Par conséquent, le District 910 a perdu quatre pays en 1982, mais le Burkina-Faso a adhéré le Rotary en 1985 pour devenir membre du District 910. En ajoutant un chiffre Zéro à tous les Districts existant à travers le monde dans l’année Rotarienne 1991-1992, le RI a changé le District 910 pour devenir le District 9100. Par la suite, en 1992 le RI a ajouté deux pays lusophones, à savoir, le Cap-Vert (le Rotary Club de Praia) et Guinée-Bissau (le Rotary Club de Bissau) au District 9100. D’où regroupant au total quatorze pays, le District 9100 est reconnu comme étant le plus grand District dans le monde du Rotary, District caractérisé par trois langues : le français, l’anglais et le portugais. Au 30 Juin 2010, le district regroupait au total 2975 Rotariens repartis dans 105 Clubs. Il convient de préciser que le District 9100 a crée 3 nouveaux clubs au cours du Mandat 2009-2010 et produit trois membres du Conseil Central du RI – feu Tommy Hope de Sierra-Léone, le Président du RI pour l’année 2003-2004, Jonathan Majiagbe, qui fut le 8ème Gouverneur du District 9100 (1980-1981), bien qu’il appartienne au District 9120 du Nigeria depuis 1982, et Sam Okudzeto du Ghana.

 

 

 

Rotary International   .   Les Pays et les Clubs   .  Histoire    .  Gouverneurs et Commissions    .  Theme de L'année

Actualités et Evenements   .   Gouverneur du district 2010-2011   .  Nos Contact   .   Acceuil