Acceuil  .  Nos Contact   .  English

 

 
 

 

                                   

Rotaract

Interact

RYLA

Actions

Exchanges Jeunes





 

 
 

Exchanges Jeunes

Le Youth Exchange

Un Conseil Rotaract sera organisé pour la première fois le 20 mai prochain durant la réunion Rotaract pré-convention à La Nouvelle-Orléans.

Ce conseil d'une durée de trois heures s'inspirant du Conseil de législation du Rotary permettra aux Rotaractiens inscrits et présents de débattre et de voter sur des résolutions non-contraignantes visant à modifier le programme du Rotaract. Les recommandations adoptées seront examinées par la commission Rotaract et Interact 2011/2012 avant d'être étudiées par le conseil d'administration du Rotary en septembre 2011.

Un Rotaractien est à l'origine de cette idée proposée au cours d'une séance de questions/réponses avec Ray Klinginsmith, président 2010/2011 du Rotary, lors de la réunion Rotaract pré-convention organisée à Montréal en juin dernier. M. Klinginsmith a été séduit par cette proposition qui depuis a fait son chemin.

« Je suis ravi de cette idée et je pense que les Rotaractiens le sont tout autant, a-t-il déclaré. Cela témoigne du rôle important qu'ils ont à jouer pour l'avenir du Rotaract. Le Conseil Rotaract offrira aux Rotaractiens la possibilité de prendre des décisions quant à l'orientation à donner au programme. »

Un e-mail a été adressé aux présidents des clubs Rotaract ainsi qu'à leurs Rotary clubs parrains accompagné du formulaire de proposition de résolution qui devra être impérativement utilisé. Les clubs Rotaract sont vivement encouragés à mettre à jour leurs coordonnées afin de s'assurer qu'ils recevront les prochaines informations concernant ce conseil.

Les clubs Rotaract auront la possibilité de présenter deux résolutions qui chacune devra être accompagnée d'un exposé des motifs d'au plus deux pages. De plus, les Rotaractiens pourront voter en ligne pour déterminer l'ordre d'examen des résolutions. De plus amples détails seront prochainement fournis sur ce scrutin.

Les résolutions doivent obligatoirement porter sur un des six sujets suivants : statuts types et règlement intérieur du club Rotaract, Lignes de conduite Rotaract, Âge des membres (18-30 ans), Activités en relation avec les anciens Rotaractiens, Nom, emblème et devise du programme Rotaract, et Frais et cotisations des clubs Rotaract et de leurs membres.

Si ce conseil s'inspire du Conseil de législation du Rotary, des différences notables existent toutefois. Étant donné que seuls les inscrits à la réunion pré-convention pourront y participer, la représentation géographique ne peut être garantie. D'autre part, les décisions prises seront non-contraignantes.

L'an dernier, environ 300 Rotaractiens ont assisté à la réunion pré-convention de Montréal et une participation accrue est attendue en 2011.

« Le création d'un Conseil Rotaract démontre l'engagement du président Klinginsmith et du Rotary International envers le Rotaract, a déclaré Dong-Joon Lee, président de la commission Rotaract et Interact. Il faut espérer que de nombreux clubs Rotaract du monde entier y participent activement et façonnent ainsi un bel avenir au Rotaract. 

Antonio Herrera est très ému chaque fois qu'il rencontre Jerry Hall, ancien vice-président du Rotary International, qui l'avait accueilli chez lui dans le cadre d’un Youth Echange en 1980.

M. Herrera, alors âgé de 14 ans et vivant au Chili, était venu étudier aux États-Unis et avait été hébergé par la famille Hall résidant à Reno dans le Nevada. Il n’oubliera jamais la manière dont Jerry Hall passait deux heures par jour à l’aider à faire ses devoirs.

« Il insistait pour que je lise en sa présence, déclare M.Herrera. Je n'arrivais pas à comprendre l’intérêt qu’il portait à mon apprentissage de l’anglais. Je me suis tout de suite senti chez moi avec les Hall, c’est pourquoi je suis si ému à chaque fois que je les vois. »   

Antonio Herrera est aujourd’hui proviseur adjoint d’un collège de Syracuse dans l'État de New York. En 2003, il est devenu membre du Rotary club de Syracuse Sunrise. Même si depuis ses obligations professionnelles l’ont écarté temporairement du club, il affirme qu’il est important pour les jeunes participants Youth Exchange de rester en contact avec le Rotary.

« Le Youth Exchange m’a ouvert de nombreuses portes, confie M. Herrera, et apprendre une autre langue à m'aidé à définir qui je suis aujourd’hui. »

Jerry Hall explique quant à lui que l’expérience a été également très enrichissante pour la famille d’accueil.

« La magie du Youth Exchange est que vous vous enrichissez de l’étudiant, et que l’étudiant s’enrichit de vous, affirme M. Hall, membre du Rotary club de Reno. Certes, nous vivons dans des régions du monde différentes et nous ne partageons pas la même culture. Néanmoins, nous avons de nombreux points communs. »  

« Antonio était un jeune homme très sérieux et studieux, se souvient M. Hall. Il posait toujours des questions et sa soif d’apprendre était intarissable. »

M. Hall a accueilli 13 autres lycéens depuis Antonio Herrera.

« Voir des jeunes mûrir est toujours gratifiant, dit-il. Le Youth Exchange permet d’avoir un impact dans la vie d’un jeune. Le moment le plus difficile est quand l'adolescent doit rentrer dans son pays, poursuit-il. C’est comme si un membre de votre propre famille vous quittait. Les liens tissés pendant ces séjours sont très forts. »

Toujours selon Jerry Hall, la communication est la clé d’un séjour réussi.

« Les familles d’accueil doivent se soucier du bien-être des participants, conclut-il. Ce programme est formidable. Il change notre perception de l’autre. Nous avons beaucoup à apprendre de ceux qui ne partagent pas notre culture. »

Et 30 ans plus tard, les liens qui unissent Jerry Bond à Antonio Herrera sont toujours aussi forts. Ainsi se sont-ils récemment retrouvés à la convention 2010 de Montréal.



 

 

 

 

Rotary International   .   Les Pays et les Clubs   .  Histoire    .  Gouverneurs et Commissions    .  Theme de L'année

Actualités et Evenements   .   Gouverneur du district 2010-2011   .  Nos Contact   .   Acceuil